Les francais en Australie

La population inscrite au registre des Français établis hors de France est de 27 779 personnes au 03/02/2017, dont 25 590 Français et 2189 conjoints, parents ou enfants étrangers en protection, dont 46,8% de doubles nationaux déclarés. Cette population ne représente qu’une partie de la communauté française établie en Australie. L’estimation des ressortissants français non-inscrits résidant en Australie porte sur une fourchette de 50.000 à 70.000 personnes, mais leur nombre dépasse probablement ce seuil. Les Français de passage sont dénombrés par les autorités de l’immigration australienne à 150 000 par an environ (y compris les détenteurs de visas vacances travail (21 527 pour 2015-2016), non comptés parmi les résidents dans ces statistiques bien que sur des séjours de 1 à 2 ans.

La communauté française résidente en Australie est une population jeune (la moyenne d’âge se situe autour de 40 ans) et économiquement active. A l’exemple de la population du pays, elle vit à plus de 80% en zone urbaine, et en premier lieu à Sydney, qui demeure la métropole la plus attractive pour les jeunes couples et les familles ayant des enfants en âge de scolarisation (présence du Consulat général de France et du lycée Condorcet, sièges de grandes entreprises, réseau universitaire….).

Néanmoins, des villes comme Brisbane et Perth en forte croissance économique, ou encore Adélaïde et Melbourne, se veulent des destinations privilégiées pour les nouveaux arrivants à la recherche à la fois de qualité de vie et d’opportunité professionnelle. Au plan géographique, la répartition par Etat de la population résidente est la suivante :

Nouvelle Galles du Sud : 44%

Victoria (Melbourne) : 20%

Queensland : 16%

Australie occidentale : 11% (dont 90% pour le Grand Perth)

Australie méridionale (Adelaïde) : 4%

Territoire de la Capitale (Canberra) : 3%

Territoire du Nord : 1% (dont 80% sur Darwin)

Tasmanie (Hobart) : 1%

Le profil des ressortissants français arrivant en Australie – dans le cadre d’une expatriation à durée déterminée ou ayant fait le choix d’immigrer durablement – est celui de jeunes gens, seuls ou en couple, éventuellement accompagnés d’enfants, bien formés (ingénieurs, chercheurs, commerciaux ou financiers, métiers de bouche,…).

Les Français installés de longue date dans le pays sont économiquement actifs mais comptent également une proportion croissante de retraités, résidant en particulier dans le Grand Sydney ou dans les régions de villégiature (Gold Coast et Sunshine Coast notamment).

Issus de l’immigration et des unions mixtes, les binationaux de la deuxième génération sont bien intégrés dans la société australienne, intégration qui, on peut le déplorer, les amènent bien souvent à se contenter définitivement de leur “statut” australien. Force est de reconnaître que ce désintérêt à manifester leur filiation et leur nationalité françaises est facilité par une perte progressive de la pratique de la langue.

Source : Consulat Général de Sydney (février 2017)

Advertisements